Historique de l’Anasp

Situation de Conakry par rapport aux autres villes africaines

A l’instar de toutes les grandes villes africaines et d’ailleurs, les villes guinéennes particulièrement Conakry sont confrontées aux problèmes récurrents des déchets.

Dans la plupart des villes, la collecte officielle associe le service public en régie et l’activité d’opérateurs privés, récurrente ou occasionnelle.

Rappel des différentes expériences liées à l’assainissement en Guinée particulièrement Conakry:

Plusieurs tentatives de réforme structurelle ont été initiées  de 1960 à nos jours pour l’assainissement de Conakry.

  • Régie simple avec comme principaux acteurs les arrondissements d’alors
  • Régie communale avec comme acteurs les 3 fédérations d’alors et les 5 communes actuelles
  • La centralisation au niveau du Gouvernorat de Conakry par la création de l’Unité de Pilotage des Services Urbains (UPSU) qui avait pour vocation avec l’appui de la Banque Mondiale la gestion des déchets solides et liquides (entretien du réseau d’égout et curage des caniveaux)
  • Création du Service Public de Transfert des Déchets de Conakry (SPTD), spécialisé dans la collecte, le transfert et la mise en décharge des déchets solides avec l’appui de la Banque Mondiale.
EnglishFrench