L’anasp reçoit un lot important de Bacs à ordures

A l’occasion de la journée d’assainissement de la ville de Conakry de ce samedi, 28 septembre 2019, le Premier ministre, en compagnie du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement et celui des Travaux Publics, à mis à disposition un lot de matériels devant entrer dans le cadre de la campagne Conakry ville propre, a constaté un reporter de Guinee114.com.

Après l’élimination de nombreux dépôts sauvages d’ordures, le ministère en charge de l’Assainissement place des bacs à ordures sur les différents points de regroupement identifiés et promet d’assurer l’enlèvement régulier des ordures collectées par les PME évoluant dans les marchés et quartiers de la capitale.

«A la date d’aujourd’hui, nous avons repéré les points de regroupement, nous sommes en train de les récupérer. Il fallait maintenant trouver les équipements de collecte. C’est dans ce cadre que nous avons ces bacs à ordures qu’on appelle communément conteneurs ou calabreses que nous allons poser à ces points de regroupement. Désormais, les ordures ne seront pas à même le sol, elles seront déversées dans ces bacs à ordure. Il y a des camions qu’on appelle des lève-conteneurs qui viendront enlever de façon régulière», a mentionné le ministre Papa Koly Kourouma.

120 bacs sont en cours de montage, 50 sont prêts, 16 ont été déjà livrés. «A très court terme, nous avons 200 autres qui vont venir s’ajouter à ce qui est là. Cela veut dire que nous allons de façon très progressive et programmatique », ajoute le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Des Bacs à ordures mis à disposition par le gouvernement

Le Premier ministre, pour sa part, n’a pas manqué d’exprimer son sentiment de satisfaction de voir le ministère en charge d l’Assainissement sur la bonne voie. «Pas de satisfaction absolue, parce qu’on est très loin du compte pour résoudre la problématique des ordures à Conakry. Mais une satisfaction relative liée au fait qu’en termes d’équipement et en termes de structuration de la problématique, le gouvernement est en train de poser des jalons significatifs», a confié le chef du gouvernement.

Je sais que les Conakrycas sont impatients, mentionne le chef du gouvernement. Mais, poursuit-il, qu’on nous donne un minimum de temps.  Dans cette problématique, indique Kassory Fofana, chacun doit jouer sa partition.

A noter que la gestion de ces points de regroupement est confiée à l’Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité Publique (ANASP), qui relève du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EnglishFrench